Le safran : vertus et applications

safran-naturel

Le safran, le safran d’automne, le safran médicinal et le safran officinal désignent une même plante de la famille botanique Iridaceae. Cette bulbeuse aromatique atteint 30 cm de hauteur. Elle produit des fleurs de couleur parme, dont les pistils contiennent 3 stigmates rouges. Ils abritent les actifs du safran.

Épice onéreuse en France et dans le reste du monde, le safran est une denrée aussi délicate que chère. Découvrez les nombreuses vertus de la plante sur la santé.

Les différentes formes de safran

Le safran se présente sous forme de filaments et de poudre. D’une couleur rouge sombre, les filaments mesurent entre 2 à 3 cm. Cependant, les sachets de filaments bon marché, connus sous l’appellation de saffron, sont des filaments de carthame, mais non du safran. Gare au safran en poudre bon marché contrefait.

Le safran est une plante exceptionnelle qui s’affranchit des processus classiques de production. À l’automne, quand les végétaux s’endorment, la fleur s’épanouit et n’entre en dormance qu’au printemps.

Sa culture semble complexe. La production de 1 kg de safran nécessite 150 000 fleurs de Crocus. Sa récolte s’opère aux aurores, car la rosée du matin réduit son arôme. Les contraintes de production justifient son prix.

Attention : les “faux safrans“ sont monnaie courante. Ils se présentent en poudre et sont en réalité un mélange d’épices qui cherche à imiter le vrai safran. Il suffit de mettre un tout petit peu de ces safrans sur le doigt puis sur la langue pour détecter la supercherie. Méfiez-vous des faux safrans. 😉

crocus-safran

L’utilisation du safran au fil du temps

Depuis la nuit des temps, le safran est apprécié pour sa qualité de colorant naturel.

Son utilisation remonte au temps de la Rome antique. À l’époque, les mariés se paraient de voiles imprégnés de la couleur rouge du safran.

À l’Antiquité, la plante a été qualifiée de « remède à tous les maux ».

Michel-Ange a utilisé les stigmates rouges du pistil pour peindre la chapelle Sixtine.

Aujourd’hui, le safran s’incruste dans les temples des bouddhistes. La couleur de la robe des moines s’inspire du rouge des 3 stigmates du safran. Pour des raisons économiques, leur habit a été peint avec du curcuma et non du safran.

Le safran en cuisine

La plante dépose un arôme complexe et subtil. En cuisine, le safran donne aux plats épicés une couleur rouge. La plante est aussi appréciée pour ses qualités gustatives. Le safran relève le goût des plats. Selon les avis des gourmets, son arôme délicat, puissant, comparable au miel, peaufine les plats épicés. Le safran recèle aussi une saveur métallique.

Les filaments de safran sont infusés dans 5 cl d’eau chaude, de bouillon, de lait ou de fond de sauce pendant 3 heures de manière à développer son arôme. L’infusion est ensuite incorporée dans le plat épicé en fin de cuisson. Le safran s’invite dans les recettes de risotto et de paella et régale la famille. Sa couleur rouge donne un goût et un arôme exceptionnel au riz.

Le safran meurt à une température supérieure à 80 °C et ne convient pas à une cuisson au four. De plus, évitez les ustensiles en bois qui absorbent le parfum des pigments de la plante. Comme le curcuma, le safran est un must en matière d’épices de cuisine.

Le safran : un stimulant naturel

Le safran booste la vitalité et l’énergie du corps. La plante possède des vertus adaptogènes. En d’autres termes, le safran soutient l’organisme et lui insuffle l’énergie nécessaire. L’épice compense la perte de vitalité. La consommation de safran prévient le burn-out et la fatigue chronique.

De plus, la plante soutient votre organisme quand vous faites face à des épreuves difficiles. L’épice vous aide à retrouver votre énergie à la suite d’un surmenage. Il améliore votre humeur. Il évapore les signes de fatigues passagères après un long voyage.

Les propriétés antidépresseurs du safran

Le safran joue le rôle d’antidépresseur, selon plusieurs études menées en Iran, dans la faculté de médecine de Mashhad (ville située au nord-est de l’Iran). À l’image du corossol, la plante aromatique équilibre l’émotion. Cette qualité résulte de la présence de la crocine (un actif puissant) dans la plante. Le composant influence la chimie du cerveau et régule le taux de sérotonine (l’hormone du bien-être).

L’étude estime que la consommation de 30 mg de safran (de préférence le safran en gélule) par jour pendant 6 semaines lutte contre la dépression.

Selon les avis médicaux, une dose de 50 mg de safran par jour pendant 12 semaines atténue l’anxiété. La prise de 7,5 mg de safran par jour pendant 14 jours efface les troubles du sommeil.

safran-pistil-crocus

Le safran libère de l’addiction

Le safran prévient et traite les addictions au cannabis, à l’alcool, au tabac et aux sucres raffinés. Le patient se libère des effets addictifs après 1 à 2 semaines de cure de safran. Pour favoriser son action, éloignez la consommation de safran des repas afin d’assurer une meilleure absorption de ses actifs.

La plante aromatique améliore la digestion. Les actifs de ses pistils ciblent la vésicule biliaire, les reins, les intestins, le foie, l’estomac et le pancréas. En parallèle, le safran supprime les maux de tête liés aux troubles digestifs, à la suite d’une consommation excessive de drogues ou d’alcool.

Le safran contre le cancer

Le safran est riche en pigments caroténoïdes, des composants aux propriétés anti-tumorales exceptionnelles. Plusieurs études ont prouvé l’efficacité du safran dans la prévention des cancers :

  • du foie ;
  • des ovaires ;
  • du poumon ;
  • du pancréas.

Les propriétés de la plante protègent le patient des effets secondaires de la chimiothérapie. Les actifs perturbent la prolifération des cellules malignes et dopent le système immunitaire. Le traitement bio à base de safran nécessite un encadrement médical, car un surdosage peut provoquer des hallucinations. Son utilisation est interdite chez les femmes enceintes.

Les vertus du safran sur la vision

Le safran concentre une quantité phénoménale de vitamine A, de vitamine C et de vitamine B. La plante aromatique renferme aussi des antioxydants et des actifs : caroténoïdes, carotène, zéaxanthine et lycopène. Ces éléments travaillent de concert pour protéger les yeux des rayonnements nocifs et de la lumière du soleil. Les pigments caroténoïdes donnent à l’organe de la vue une couleur rouge orangé qui prévient de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Les actifs contenus dans les pistils de la fleur protègent les cellules rétiniennes.

Les facultés de prévention du safran sur les troubles visuels ont été démontrées à l’Université de Sydney. L’étude a conclu qu’une prise quotidienne de 20 mg de safran en comprimé empêche la détérioration de la vision centrale.

Les vertus du safran sur les troubles cognitifs

Les personnes de plus de 55 ans sont les premières cibles des troubles cognitifs, dont la maladie d’Alzheimer. La consommation journalière de 30 mg de safran durant un traitement bio de 4 mois réduit les troubles de démence. La plante renforce la barrière hématoencéphalique qui protège le cerveau des protéines bêta-amyloïdes (une petite protéine toxique pour le système nerveux central). La barrière protège le cerveau de leur neurotoxicité. De plus, le safran renferme des propriétés anti-inflammatoires et antioxydants qui empêchent la formation des protéines amyloïdes.

La plante aromatique joue le rôle de neuroprotecteur. Elle bloque les manifestations pathologiques des protéines bêta-amyloïdes du cerveau. Les actifs des pistils réduisent les radicaux libres, le flux calcique et l’apoptose. En parallèle, le safran améliore les capacités de mémorisation et la cognition.

Le safran contre le dysfonctionnement sexuel

De son nom scientifique Crocus Sativus, le safran répare le dysfonctionnement érectile. Connue pour être un aphrodisiaque pour les hommes, la plante aromatique stimule la libido. Elle agit sur les glandes surrénales, la pituitaire, la thyroïde, les glandes sexuelles et la pinéale. Elle améliore le fonctionnement des appareils reproducteurs et booste la puissance sexuelle. Elle débloque ainsi l’impuissance et la frigidité.

Une dose de 200 mg de safran par jour pendant 10 jours améliore la fonction orgasmique, titille le désir sexuel et augmente la satisfaction durant les rapports sexuels.

Le safran favorise la concentration

Pour finir, le safran optimise la concentration, l’équilibre nerveux et le bien-être. La plante stimule la circulation des neurones. Elle accélère la production de neurotransmetteurs, ce qui renforce la qualité du sommeil. En général, le safran vous aide à retrouver la vivacité d’esprit et vous offre un sommeil réparateur. Ses propriétés antidépressives, anxiolytiques et antistress vous aident à retrouver votre sérénité.

Dans la Médecine traditionnelle d’origine chinoise, le safran est l’élément phare des cures de dépression profonde, de peur chronique et de paranoïa. Dans la médecine ayurvédique (ou la médecine d’origine indienne), la plante aide à garder le moral, à avoir confiance en soi et à gagner en force.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.